1. This site uses cookies. By continuing to use this site, you are agreeing to our use of cookies. Learn More.

Règles générales d'écriture sur le forum francophone

Discussion in 'Forum Francophone' started by Anonymous, Oct 18, 2006.

  1. Anonymous

    Anonymous Guest

    Dire un forum, des forums, c'est comme si on disait un cheval, des chevals, à partir du moment où l'on connaît l'origine du mot, autant l'utiliser correctement, mais bon, chacun peut suivre les règles "officielles" du français, personnellement, je m'abstiens lorsqu'elles sont stupides.

    Ce n'est pas le sens premier mais effectivement c'est bien le seul sens que 90% des gens connaissent.

    Donc, ça vient bien du latin à la base, peu importe par quelle autre langue c'est passé. ;o)

    Raviolo, évidemment, comme tout le monde (heu...ça se voit pas trop que je suis de mauvaise foi là ?).

    Aucune surprise là-dedans mais par contre, le nom actuel est bien New-Orleans, alors qu'à l'inverse Baton Rouge par exemple a gardé le nom français (en perdant l'accent sur le a quand même).


    Merci, j'en aurai besoin, dès demain je m'attaque au problème du raviolo, voilà un aliment dont on a trop souvent malmené le nom, il est temps de dévoiler au monde cette écoeurante injustice !!
    [​IMG]
     
  2. Lib

    Lib Ancient Mariner

    Ah oui, mais alors du coup, c'est les Amerloques qui sont des couillons, pas les franchouillards comme moi !  :D

    Bon, comme on sera jamais d'accord, je te laisse avec cette petite phrase de mon cru : "je suis allé à l'opus, on y a joué de nombreux opera". Avoue que c'est stupide, non ? Mais si tu tiens à parler comme ça, je te conseille de bien réviser ton latin et de ne faire aucune erreur... jamais. Je te surveille !  :D

    Allez, je bois quelques Zubrowek à ta santé !  ;)
     
  3. Anonymous

    Anonymous Guest

    Oui sauf que là, en l'occurrence, ça aurait plutôt tendance à l'appauvrir vu que "kiffer" est en passe de remplacer toutes les autres façons de dire que l'on apprécie quelque chose, du genre "je kiffe ma voisine", "je kiffe les tartes aux pommes", "je kifferais de gagner au loto", "hier je me suis pris un PV, c'était pas le kiff !"...
    C'est très exactement comme la novlangue d'Orwell, un terme en remplace 10 autres (enfin, sauf que là, il n'y a pas eu besoin d'imposer ces modifications, la télévision a suffit).
    ;o)

    Ah mais je n'ai jamais dit qu'il ne fallait jamais faire d'erreur, ça arrive à tout le monde, le tout étant de ne pas se dire "bof, tant pis, on me comprend quand même". Pour mon exemple forum/fora (ou même medium/media), je ne trouve pas que ça soit ridicule, en tout cas beaucoup moins que forums. De toute façon, dès que j'aurai réussi à proclamer l'indépendance de la Moselle, je remettrai de l'ordre officiellement dans toutes ces règles absurdes et imposerai le neaultien à tous mes sujets.
    [​IMG] [​IMG]
     
  4. JackKnife

    JackKnife A Vivid example of masculine pulchritude

    Oui c'est chiant, j'ai une sainte horreur de ces expressions qu'on entend partout, n'importe comment. Heureusement ça passe comme un mal de tête ou une bonne vieille diarrhée (pour être un peu délicat). D'ici quelques années plus personne de kiffera quoi que ce soit. Les cons troboneront ou alors adoreamoriront.  :lol:

    Charmant programme!  B)
     
  5. Lib

    Lib Ancient Mariner

    En général, le temps que les vieux de l'Académie mettent les nouveaux mots des "d'jeuns" de banlieu dans le dico, ceux-ci ont vite fait d'en trouver des nouveaux. Pour faire plaisir à ces petits chérubins, nos politiques essayent de nous faire croire qu'ils les comprennent ou qu'ils sont proches d'eux ou je ne sais quoi. L'emmerde, c'est que si les mecs des cités se sont fait leur language, c'est pour pas être compris justement. Si c'est dans le dico, où si l'on crée des dicos consacrés, ça n'a plus aucun intérêt. Et c'est pas nouveau d'ailleurs, ni reservé aux cités. Je prends l'exemple d'un groupe de rock enfermé dans un camion, des loges et des chambres d'hôtels 24 heures sur 24 qui a vite fait de se constituer son propre language - quelqu'un peut-il imaginer ce que signifie "arriver déguisé" ? ou ce qu'est un "darmuch" ? C'est presque naturel. Mais l'Académie ne vient pas nous voir pour mettre nos mots dans le dico.

    C'est bien dommage d'ailleurs, car du coup, dès qu'on change de groupe, on est largué ! Quand j'ai demandé s'il fallait arriver déguisé à une répète, je suis évidemment passé pour un con !  :D
     
  6. JackKnife

    JackKnife A Vivid example of masculine pulchritude

    ...arriver bourré? :huh:
     
  7. Anonymous

    Anonymous Guest

    C'est comme le langage des schtroumpf adapté par Peyo en 1958 :D Il suffit de schtroumpfer le mot schtroumpf à la place de n'importe quel schtroumpf. C'est schtroumpfement pratique, on peut même schtroumpfer sans savoir exactement quoi schtroumpfer, comme ça on laisse aux autres le soin de schtroumpfer ce qu'ils veulent schtroumpfer. Et finalement tout le monde se schtroumpf.
     
  8. Lib

    Lib Ancient Mariner

    Puisque notre ami Neault a disparu de la circulation, je voudrais revenir sur ce sujet sans avoir l'air de m'acharner sur quelqu'un. Comme le forum est calme, deux ou trois lignes de culture générale ne feront pas de mal.

    Cette citation a réveillé en moi quelques souvenirs de cours de fac qui me parraissent intéressant car méconnus.

    Oui ! disons le avec une joie non feinte : le pluriel de "cheval" est "chevals" ! Car en français la marque du pluriel se fait par l'ajout d'un "s" (chaque langue a ses petits trucs). Pourtant, on dit un cheval, des chevaux. C'est là tout le problème d'une langue parlée, elle se transforme au gré des prononciations.

    Le pluriel des mots en "al-aux" vient du fait qu'un glissement de prononciation s'est produit par la transformation du son "al" de manière plus "guturale" - que l'on pourrait écrire "âl" - qui s'est transformé en son "au".

    On retrouve se principe dans de nombreux mots en "al" - ou "ar" qui observent le même principe.
    Quelques exemples de mots qui ont évolués ou qui ont la même origine :
    - Arverne = Auvergne
    - Gerard = Gérald = Géraud
    - Gaulois = Gallois
    - Alter = Autre
    - Palm = Paume
    Etc. Etc... Amusez vous, vous en trouverez plein

    Ce qui fait que nos "chevals" ne deviennent des "chevaux" qu'à cause de la prononciation à travers les âges et ce n'est devenu une règle d'usage que par la force des choses.

    Voilà, interro demain !  :smartarse:
     
  9. JackKnife

    JackKnife A Vivid example of masculine pulchritude

    C'est tout à ton honneur noble Lib. -_-

    Bien vu et bien expliqué! Merci Lib!

    Comme par exemple anal, anneaux?
    Le seigneur des anneaux était-il un pervers :eek:?


    :p
     
  10. JackKnife

    JackKnife A Vivid example of masculine pulchritude

  11. ______no5

    ______no5 The Angel Of The Odd

Share This Page